Defiscalisation loi scellier

Tous les avantages de la prévoyance Madelin pour les professions libérales

Armand est un jeune médecin chirurgien de 34 ans qui souhaite d’ores et déjà anticiper sa retraite. De plus, il est fortement imposé. Son conseiller en gestion de patrimoine lui recommande alors la souscription à un produit d’épargne : le contrat Madelin. Celui-ci a pour vocation de verser à Armand un complément de revenus sous forme de rentes. Cela, lorsqu’il aura par conséquent atteint l’âge de son départ à la retraite. De plus, le contrat Madelin permettra aussi à ce jeune travailleur indépendant d’alléger sa charge fiscale. Les caractéristiques de ce produit en détail dans cet article.

Armand fait évaluer son niveau de tolérance aux risques

Avant la souscription proprement dite au contrat, Armand fait évaluer son niveau de tolérance aux risques à son conseiller en gestion de patrimoine. En effet, il a le choix entre plusieurs types de contrats, qui se différencient par leur support.

Ceux adossés aux fonds en euros sont peu exposés aux risques de perte en capital. Néanmoins, leur rendement est faible et atteint difficilement la barre des 2% par an. Ce sont les contrats dits monosupports. À la différence de ceux-ci, les contrats multisupports offrent un meilleur rendement, en raison de leur composition plus dynamique. Ils sont en effet adossés à des supports en unités de comptes, c’est-à-dire un mix d’actifs volatils mais plus rémunérateurs. Ces actifs peuvent être des fonds d’investissement tels que les parts de SCPI, d’OPCI, de SICAV, ou encore des actions en bourse. Les risques sont alors plus prononcés, mais le rendement nettement plus conséquent.

Armand étant encore jeune, vivant en couple et sans enfant, décide d’opter pour le contrat multisupport. Sa situation familiale et financière lui autorise en effet une plus grande prise de risque. Armand se renseigne aussi sur les frais applicables au contrat. Il choisit celui qui lui prélève le moins de frais afin de maximiser le rendement de son placement.

Ce qu’Armand gagne en alimentant un contrat Madelin

Armand défiscalise dès le moment où il commence à verser les primes dans son compte. La carotte fiscale prend la forme d’une déduction de ces versements de ses impôts. Armand perçoit des rentes viagères une fois qu’il part à la retraite. Ces rentes sont imposées, mais profitent toutefois d’un abattement de 10%, tout comme les pensions et les retraites.

Armand est également couvert d’une garantie de prévoyance. Certes, il n’est pas à l’abri d’une maladie, d’un décès, d’un accident. Le contrat Madelin propose en effet une sortie anticipée en capital tout comme le PERP, uniquement si Armand subit l’un ou l’autre de ces aléas de la vie.

Afin de profiter de tous ces avantages du contrat, Armand est cependant soumis à certaines contraintes :

  • il doit effectuer ses versements le plus régulièrement possible, et au moins une fois par an
  • le montant de ses versements est libre, mais ne doit pas être inférieur à un certain montant. Celui-ci est alors défini avant l’ouverture du compte.
  • Armand doit verser des cotisations sociales régulières. Condition sine qua non à remplir pour profiter de la défiscalisation attendue.
  • il doit être prêt à bloquer son épargne pendant encore près de 30 ans, ce qui représente une échéance à très long terme.

Le contrat Madelin, pour quels autres professionnels ?

Le contrat Madelin n’est pas seulement destiné aux professions libérales (médecins, avocats, conseillers, etc.), mais à tous les travailleurs indépendants qui perçoivent des BIC et des BNC. Les artisans, les agriculteurs, les commerçants ou encore certaines formes juridiques de sociétés peuvent ainsi souscrire à ce produit d’épargne fiscalement très attractif.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur defiscalisezmoi.com, le site des experts spécialisés dans la défiscalisation aussi bien professionnelle qu’individuelle. Il existe en effet tout un panel d’actifs et de divers fonds d’investissements destinés aux contribuables fortement imposés.

Les publications similaires de "Investissement"

  1. 21 Fév. 2018Vos lois en tant que propriétaire332 clics
  2. 30 Oct. 2016Acheter un bien dans un programme neuf avec la loi Cellier766 clics
  3. 13 Oct. 2016Un investissement sécurisé avec la SCPI1033 clics
  4. 11 Juin 2016Loi Scellier, bonne pour profiter d’un investissement immobilier747 clics
  5. 25 Fév. 2016Investir en scpi pinel en 2016 ?881 clics
  6. 16 Fév. 2016Investir en scpi à crédit920 clics